L’Europe de Strasbourg : Les Ecoles d’études politiques du Conseil de l’Europe

Fondée en 1992 à Moscou, la première Ecole d’études politiques du Conseil de l’Europe s’est donné pour objectif de promouvoir les valeurs fondamentales sur lesquelles repose le projet européen depuis la fin de la Seconde guerre mondiale : la démocratie pluraliste, les droits de l’Homme et la primauté du droit. Depuis lors, 20 autres Ecoles d'études politiques ont ouvert leurs portes sous les auspices du Conseil de l'Europe. Elles constituent aujourd’hui un important réseau de jeunes responsables politiques qui couvre l'ensemble de l'Europe de l'Est, du Sud-Est et du Caucase et, depuis 2012, des pays de la Méditerranée et du groupe de Visegrade.

photo reseauDes participants jeunes et engagés

Les activités des écoles d’études politiques du Conseil de l’Europe consistent en des séminaires dans chacun des pays concernés, réunissant respectivement tous les ans un groupe d’environ 30 jeunes élus nationaux, locaux, fonctionnaires, responsables de la société civile et journalistes, représentatifs des réalités socioculturelles de chaque pays.

Des thématiques en accord avec le projet européen

Les séminaires portent sur des thèmes tels que l’intégration européenne, la mondialisation, les processus de démocratisation, les conflits gelés, le dialogue interculturel, la réconciliation post-conflit, l’organisation d’élections libres, le renforcement d’institutions démocratiques, le développement de la société civile.

De l'Université d’été de la Démocratie...

En 2006, les participants des écoles d’études politiques se sont réunis à Strasbourg pour la première fois pour discuter des défis communs auxquels les démocraties européennes sont confrontées. Cette rencontre, intitulée l’Université d’été de la démocratie, est rapidement devenue un rendez-vous majeur des jeunes responsables de la nouvelle Europe pour débattre, échanger et tenter de répondre aux interrogations de notre temps. Au total, six éditions de l’Université d’été ont eu lieu entre 2006 et 2011.

Au cours des années, avec le soutien de la région Grand-Est et de la Ville de Strasbourg, l’Université d’été a rassemblé de plus en plus de participants, renforçant ainsi les synergies et favorisant la création d'un réseau mondial. En effet, après six éditions, elle s'est transformée en un événement à plus grande échelle, à savoir le Forum mondial de la démocratie.

... au Forum mondial de la Démocratie

Chaque année, l’ensemble des bénéficiaires du programme est invité à Strasbourg, au Palais de l’Europe, pour prendre part au Forum mondial de la démocratie qui regroupe plus de 1000 participants et experts, parmi lesquels des Chefs d’Etat et de gouvernement, des représentants des institutions européennes, des universitaires européens et internationaux. Depuis 2009, dans le cadre d’un partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, un groupe de participants d’Afrique francophone est invité à cet événement dans l’objectif de développer le concept d’écoles d’études politiques en Afrique de l’Ouest. Des écoles similaires ont été depuis initiées dans certains pays dans cette région.

Des réseaux de plus en plus denses et actifs

Ces dernières années et au fur et a mesure du développement du réseau des écoles, des coopérations se sont mises en place et des rencontres bilatérales et régionales entre écoles font désormais partie de leur activité régulière facilitant le dialogue et contribuant souvent à la réconciliation dans des pays et régions divisés.

La constitution de réseaux d’Anciens des écoles pour renforcer les liens noués lors des différentes activités est aussi favorisée. Ils regroupent désormais de nombreux membres de gouvernement, des parlementaires, des élus locaux, des hauts fonctionnaires, des chefs d’entreprise, mais aussi des journalistes, des responsables associatifs ou encore des membres des professions judiciaires.

Des partenaires impliqués

Le programme est financé par le Conseil de l’Europe et par des contributions d’Etats membres et observateurs du Conseil de l’Europe. La Ville de Strasbourg et les autres collectivités locales du Grand Est apportent un soutien financier et politique au Forum mondial de la Démocratie, de même que le Gouvernement français. La Commission européenne a également financé ce programme et continue cette collaboration dans le cadre du Programme Sud II.

Pour télécharger la plaquette de présentation, cliquez sur le lien ci-dessous:

Français

Anglais

Russe