Bélarus - Ecole est-européenne d’études politiques (2007)

L’école est-européenne d’études politiques (EESPS) fait partie du réseau des Ecoles d’études politiques du Conseil de l’Europe depuis sa création en 2007. L’école vise à ouvrir de nouveaux horizons et opportunités pour de jeunes dirigeants au Bélarus et à promouvoir la coopération entre eux, ainsi qu’avec des experts et participants d’autres écoles. L’EESPS est enregistrée en Ukraine et la plupart des séminaires se tiennent à l’étranger.

Ecole est-européenne d’études politiques
3 Oleksievska street
Solomenskiy district
03110 Kiev, Ukraine
Tél : +375 29 651 41 97
Fax : +375 17 228 58 84
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Alexander DABRAVOLSKI
 
Alexander Dabravolski Belarus

 « En tant qu’Etat européen et ayant des frontières communes avec les Etats de l’Union européen, le Bélarus ne peut pas conserver un régime autoritaire à jamais. Il lui faut de nombreuses ressources externes pour se maintenir. C’est pourquoi l’avenir du pays sera déterminé par les jeunes dirigeants qui œuvrent aujourd’hui en en politique, dans le journalisme, les affaires, l’administration et les sciences sociales. Ce sont ces acteurs-que l’école est-européenne d’études politiques veut soutenir. Nous cherchons ce type de personnes, pour leur ouvrir de nouveaux horizons et leur offrir des opportunités de dialogue entre eux, soutenus par leur coopération avec des expertes et collègues de la famille des écoles d’études politiques dans de nombreux pays. »

Alexander DABRAVOLSKI, Director.

 

A propos de l’École

Le Bélarus est le seul pays européen qui n’est pas état membre du Conseil de l’Europe. La situation exceptionnelle du Bélarus s’explique par le fait que les autorités ont essayé de créer un modèle unique de modernisation qui, dans une large mesure, se base sur les tentatives soviétiques d’assurer un contrôle centralisé des processus sociaux. Ces conditions ont pour effet d’empêcher l’accès aux informations pour l’élaboration des politiques, non seulement pour les citoyens, mais aussi pour les autorités elles-mêmes. La culture politique sans politique concrète dans la société est confrontée au besoin de renouvellement.

Les conditions actuelles entravent considérablement le développement de la société civile et d’autres activités publiques. La politique publique en Bélarus n’existe quasiment pas et il n’y a pas un seul parti pour représenter l’opposition au parlement bélarussien. Les débats publics manquent de couverture médiatique car les médias sont monopolisés par le gouvernement.

Néanmoins, il y a des perspectives encourageantes pour les jeunes actifs qui s’intéressent à l’avenir de leur pays. La mission de l’école est-européenne d’études politiques est de promouvoir l’établissement d’une culture politique fondée sur le respect des droits de l’homme et des valeurs de liberté et de démocratie au Bélarus

Les objectifs de l’école sont :
• d’aider des jeunes leaders à élargir leurs champs d’intérêts et à créer de nouveaux réseaux et opportunités ;
• de promouvoir le dialogue et la coopération entre ces jeunes dirigeants et des expertes internationaux ;
• de renforcer les capacités professionnelles et l’influence des jeunes leaders au Bélarus.

Le cycle de formation dure un an. En règle générale, trois séminaires de 2 à 3 jours sont organisés à l’étranger pour les participants. Pendant ces séminaires, des experts nationaux et internationaux sont invité à partager leurs opinions et leurs expériences. Les participants préparent aussi un projet entre les séminaires dont ils présenteront les résultats lors d’une réunion à Minsk. Les anciens de l’école sont souvent présents lors de ces réunions, qui prennent le format d’une table ronde.

Chaque année, l’école sélectionne de nouveaux participants parmi les jeunes dirigeants politiques et civiles du Bélarus, y compris des chercheurs, des journalistes, des hommes et femmes d’affaires, des élus locaux et des députés. La plupart des participants ont moins de 35 ans. Pour plus d’information sur la procédure de candidature, veuillez contacter directement l’école.

A propos du Directeur

Alexander Dabravolski est diplômé en radiophysique et en droit de l’Université d’État duBélarus. Après avoir travaillé comme ingénieur-concepteur et chercheur scientifique, il a été élu député en 1989. En plus de siéger à des commissions, dont la Commission de l’Industrie, la Commission des droits de l’homme et des libertés et la Sous-commission des médias, Alexander a participé à la création du Parti démocratique uni de Bélarus en 1990 et est ainsi devenu membre de l’opposition. Il a été nommé vice-président du Parti civil uni du Bélarus, le successeur du Parti démocratique uni. De 1992 à 1995, Alexander était le directeur adjoint de l’Institut indépendant d’études socio-économiques et politiques. Il est actuellement membre du conseil politique du Parti civil uni et directeur de l’école est-européenne d’études politiques depuis 2008.